Luisa Hernández y Anabel Lacasta

Luisa est souriante, éveillée et a le regard ouvert. C’est une chercheuse insatiable. Elle chemine entre les mondes de la santé, de l’éducation et de l’art.

Anabel est une femme vivante, idéaliste et soucieuse d’apprendre. De son métier dans le domaine des Ressources Humaines est né son intérêt pour les psychothérapies d’orientation humaniste.

Elles se rencontrent grâce à la DanzaMovimientoTerapia. Elles conçoivent la danse comme un moyen de communication, de rapport et de connexion entre le corps, l’esprit et l’émotion.

Cette danse surgit de l’improvisation à partir des dessins de Lucile et montre la véracité du mouvement. À travers des traits simples et sincères, les corps tracent, par le contact de l’une

avec l’autre, des gribouillages évoquant de tendres et chaleureuses scènes.