Alessandro Menegazzi

Alessandro Menegazzi est né à Venise en 2014. Il est actuellement accueilli au centre éducatif et de réadaptation, antenne de Venise Marghera.

Depuis son arrivée, sa « carte de visite » est son savoir-faire avec les fils de fer, qu’il arrive toujours à se procurer dans son milieu de vie, en les arrachant. En les tordant et en les enroulant, il compose une espèce de gribouillage à trois dimensions, que les opérateurs1 ont commencé à appeler « arbres ». Ils ont eu l’idée de faire une chaîne, avec d’autres éléments (papiers, miroirs, photos, disques), avec le savoir faire particulier de cet enfant, créant ainsi un atelier ad hoc.

Ainsi, Alessandro a commencé à donner à Paola, quelques uns de ses petits fils de fer tordus, et il a accepté de les insérer dans une plate-forme ; il a aussi commencé à utiliser de nouveaux fils de fer que lui même choisit selon leur couleur. De ce fait, à partir de ces choix du sujet face à l’éventail d’offres que l’opératrice lui propose, le premier gribouillage amorphe d’Alessandro a commencé à prendre forme, à être nommé. Il apparaît de plus en plus particularisé et en interaction avec d’autres éléments : des disques qui miroitent, des bonhommes, des couleurs, des fleurs, des lumières…

Il s’agit d’un work in progress qui s’étend sur une belle surface d’inscription, qui donne une dignité artistique à son simple, mais « tordu » savoir-faire.